Retour

Association française de droit constitutionnel

VIIe Congrès français de droit constitutionnel
CONGRÈS DE PARIS

25, 26 et 27 septembre 2008

ATELIER 7
Constitution et théorie du droit
Responsables :
Claude KLEIN, professeur à l'Université hébraïque de Jérusalem
et Otto PFERSMANN, professeur à l'Université Paris I

Voir les communications annoncées

Grille d'analyses

La Constitution du 4 octobre 1958 a toujours fait l’objet d’un intense débat parmi les juristes et les politistes. Dans l’indéniable stabilité qu’elle a acquise en cinquante ans de pratique, les incontestables différences entre texte, intentions des fondateurs, applications dans des contextes politiques changeants, l’autonomie d’une d’une jurisprudence toujours croissante exigent des modèles d’explication permettant de rendre lisible cette expérience très particulière dans l’histoire constitutionnelle française et dans le constitutionnalisme contemporain.Or, le rapport entre théorie du droit et études constitutionnelles semble paradoxal: si les théoriciens du droit s’entendent généralement pour dire qu’une constitution est une donnée fondatrice et structurante dans un système juridique, ils ne sont généralement d’accord sur presque rien d’autre et même leur concorde ponctuelle ne fait que cacher les plus profondes divergences. Le cinquantenaire de la Constitution de 1958 livre une excellente occasion pour faire le point sur ces discussions. Il s’agira notamment de se demander:

Communications annoncées

Retour